À NE PAS MANQUER

Tous Tous
Restaurant Restaurant
Promenade Promenade
Nature Nature

Le Quai d'Auxerre

Envie de couleurs, de quiétude et de détente à Auxerre ? Je ne saurai que vous conseiller une balade sur les quais de l’Yonne ! Récemment aménagés (et inaugurés en décembre 2013) afin de dévoiler tout leur potentiel, les quais offrent désormais aux Auxerrois, Icaunais et visiteurs un havre de paix et un lieu où il fait bon déambuler, ce que je n’hésite pas à faire dès que j’en ai l’occasion où que j’en ressens le besoin.

La première chose que je fais est de monter sur la passerelle afin d’admirer l’un des plus beaux panoramas de France. Imaginez, une vue imprenable sur la ville, une multitude de petits toits qu’on dirait imbriqués les uns dans les autres et à différents points de la ville, nos fabuleuses richesses historiques qui fascinent, de par leur architecture et de par leur histoire : l’abbaye Saint Germain que l’on distingue facilement avec la tour Saint Martin (une tour pointue), la cathédrale Saint Etienne et son architecture gothique caractéristique, l’église Saint Pierre et sa tour carrée « version modèle réduit » de la cathédrale, la tour de l’Horloge dont on aperçoit la pointe qui se dresse fièrement en plein cœur du centre-ville. Et puis ce qui me plait sur cette passerelle c’est que la lumière et les couleurs ne sont jamais les mêmes, que ce soit l’heure ou la saison, chaque moment offre des tons différents et font que je ne me lasse jamais de cette vue

Après en avoir pris plein les yeux, je redescends de la passerelle et admire les fontaines. Elles sont devenues un vrai lieu de vie : des personnes contemplatives aux enfants qui jouent à éviter de se faire arroser, tout le monde apprécie ces nouvelles venues ! Quand la nuit tombe, elles se parent de vives couleurs qui apportent de la gaieté à cet espace et un côté un peu magique, les cubes lumineux en accord avec les couleurs des fontaines apportant eux un côté quelque peu psychédélique.

Poivre et Sel

Situés au centre ville d'Auxerre dans l'Yonne, nous vous accueillons à notre table pour vous faire passer un délicieux moment de convivialité.
Attablés, vous pourrez déguster de grands classiques de la cuisine Bourguignonne revisités tels que nos escargots de Bourgogne mais aussi nos plats signature comme les œufs cocotte. Nos plats sont cuisinés à partir de produits frais du marché, en fonction des saisons et de l'humeur de notre Chef.
Dans une ambiance "bon enfant" à la décoration traditionnelle dans l'une de nos deux salles tempérées ou aux beaux jours sur notre terrasse, c'est avec plaisir que nous vous recevons avec le sourire et la bonne humeur !

FERMÉ LE SAMEDI ET DIMANCHE

32, Place des Cordeliers
89 000 AUXERRE
Tél : 03 86 33 81 86
https://www.restaurant-poivretsel.com/

Abbaye Saint-Germain

Site majeur du patrimoine de l'Yonne, répertorié comme tel par de nombreux guides touristiques, l'abbaye Saint-Germain est un monument incontournable pour les amateurs d'art et d'histoire.
Construite sur le tombeau de saint Germain, évêque d'Auxerre, et personnage emblématique du christianisme en occident, l'abbaye Saint-Germain est un complexe monastique conservé dans son intégralité. Si son origine remonte au Ve siècle, les bâtiments conservés les plus anciens datent du IXe siècle. Ce sont les cryptes de l'église, célèbres pour leur cycle de peintures murales carolingiennes, uniques en France.
Le visiteur sera séduit par l'ensemble architectural, mêlant constructions carolingiennes (cryptes du IXe siècle), romanes (tour Saint-Jean, salle capitulaire et ancienne sacristie du XIIe siècle), gothiques (cellier et église haute du XIVe siècle) ou classiques (scriptorium et dortoirs reconstruits au XVIIe siècle et cloître, ancien réfectoire et logis de l'abbé du XVIIIe siècle). La partie ouest de l'église, effondrée au XIXe siècle et laissant la tour Saint-Jean isolée, a fait l'objet de fouilles pendant une dizaine d'années : une avant-nef archéologique rend visible le fruit de ces recherches.
L'abbaye Saint-Germain abrite le musée Saint-Germain, musée d'art et d'histoire classé musées de France, qui propose la découverte d'un ensemble d'objets aux visiteurs :
- l'ancienne sacristie : datant du XIIe siècle, elle permettait aux célébrants de revêtir les ornements et vêtements liturgiques avant les différents offices. On y rangeait aussi les objets nécessaires au culte. Aujourd'hui consacrée à la vie et à l'iconographie de saint Germain, le visiteur peut y découvrir un tissu exceptionnel par son ancienneté, son luxe et sa beauté, le suaire de saint Germain. Datant de l'an mil, et ayant servi à une translation des reliques du saint, il a encore le statut de relique.
- Situés dans l'aile Est, au contact de l'église, les anciens dortoirs des moines, reconstruits au XVIIe siècle, accueillent aujourd'hui les collections des musées d'Auxerre. Le visiteur pourra découvrir la vie des gallo-romains au travers de thématiques consacrées à la religion, aux rites funéraires, et à la vie quotidienne.
- le scriptorium, vaste pièce datant du XIIe siècle et reconstruite au XVIIe siècle, éclairée par de larges baies, accueillaient les moines pour des travaux de lecture et de copie. Aujourd'hui, il abrite des collections médiévales. Dans le prolongement du scriptorium, une salle est consacrée à la numismatique de l'époque gallo romaine au XIXe siècle.
Différents espaces sont consacrés à des expositions temporaires et des conférences selon calendrier :
- Le cellier, vaste espace gothique du XIVe siècle, et ancien lieu de conservation des denrées,
- Le logis de l'abbé, ancienne maison de l'abbé, construit au XVIIIe siècle, alors seul espace accessible aux laïcs puisque située avant la clôture,
- La salle de conférence, ancien réfectoire datant du XVe siècle, remanié au XVIIIe siècle, accueille aujourd'hui des rencontres et conférences tout au long de l'année.
L'abbaye est en partie accessible aux personnes en fauteuil roulant (cloître, église, salle capitulaire, salle médiévale, toilettes) : contacter au préalable le 03 86 18 02 90 en semaine et le 03 86 18 02 98 le week-end.

Cave de Bailly-Lapierre

L'exploitation des carrières souterraines de Bailly remonte au Moyen-Age. La pierre calcaire de très bonne qualité à servi jusqu'au XXe s. à la construction de monuments tels châteaux et églises et de villes. Le transport était facilité par la rivière Yonne qui coule au pied des carrières. Depuis 1972, ces carrières abritent les Caves Bailly-Lapierre, fondées par les vignerons de l'Auxerrois, pour élaborer le Crémant de Bourgogne : 4 ha de caves pour 7 millions de bouteilles stockées.

Quai de l'Yonne
Hameau de Bailly
89530 Saint-Bris-le-Vineux
03 86 53 77 76
www.bailly-lapierre.fr/